Ne t’imagines qu’il te suffise de reconnaître la vérité sans t’opposer aux gens du faux et leur vouer une inimitié

Sheikh Muhammed Ibn ‘Abdil Wahab

Ô toi à qui Allah a fait la faveur de te guider à l’islam, toi qui a pris connaissance qu’il n’y a pas de divinité digne d’adoration si ce n’est Allah, ne t’imagines pas qu’en disant : ceci est la vérité et je délaisse tout ce qui est en dehors d’elle cependant je ne m’oppose pas aux polythéistes et je ne dis rien à leur sujet … Ne t’imagines pas qu’en agissant ainsi tu ais abouti a entrer en islam.
Mais plutôt, il t’est obligatoire d’éprouver de la répulsion envers eux (les polythéistes), ainsi qu’envers ceux qui les aiment, qu’il t’incombe de les déprécier et nourrir une animosité à leur encontre, comme l’a manifesté ton père Ibrahim ainsi que ceux qui étaient avec lui :

Nous nous désavouons de vous et de ce que vous adorez en dehors d’Allah, nous vous rejetons et entre vous et nous il y a une animosité et inimitié déclarée à jamais et ce jusqu’à ce que vous croyiez en Allah seul.
Sourate Al Moumtahanah, v.4.

Et Allah تعالى a dit :
Celui donc qui mécroit au taghout et crois en Allah a certes saisi l’anse la plus solide.
Sourate Al Baqara, v.256.

Et il a dit également :
Et nous avons certes envoyé dans chaque communauté un messager chargé de leur dire : adorez Allah et écartez-vous du Taghout.
Sourate An Nahl, v.36.

Et si un homme déclare :
Je suis (Ndt du verbe suivre ici) le prophète صلى الله عليه وسلم et il est sur la vérité cependant je ne m’oppose pas à al Lat et al ‘Ouzza, ni ne m’oppose à Abou jahl et ses semblables, je n’ai rien contre eux.
Alors son islam n’est pas valide.

Ad Dourar As Saniya / v.2 p.109.
traduit par SalafIslam.fr

0 Shares:
Vous aimerez aussi ces articles :
Lire la suite

Un cœur sain

Sheikh ‘Abderrahman As Sa’di Le cœur sain est celui qui est préservé du polythéisme, du doute, celui qui…
Lire la suite
Lire la suite

La foi aux Envoyés

Sheikh Muhammad Ibn Salih Al ‘Outhaymine (Qu’Allah le préserve) Allah a choisi parmi les humains des envoyés auxquels…
Lire la suite