L’accueil du mois de Ramadân

Sheikh Abd Ar-Razzaq Al-Badr

L’accueil de ce mois ne consiste pas à s’échanger des bouquets de fleurs et de roses, ni à réciter les anâshîd* et les arâdjîz*, ni à aménager les stades et les salles, ni à rassembler diverses variétés de nourritures, boissons et plats ;

Assurément, la préparation pour ce noble mois est une préparation pour l’obéissance, et une préparation pour l’adoration, un rapprochement sincère vers Allâh جلّ وعلا, et un repentir sincère de tout péché et faute.

*Anâshîd : chants
*Arâdjîz : sorte de poème

Traduit par @ghaithqolob

1 Shares:
Vous aimerez aussi ces articles :