Réciter du Coran après l’enterrement d’une personne

Sheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine

Question : Quel est le jugement concernant le fait de lire la sourate « Yassin » après l’enterrement d’une personne ?

Réponse : Réciter la sourate « Yassin » près de la tombe du défunt est une innovation qui n’a aucun fondement religieux.

De la même manière, la récitation du Qor’ân après l’enterrement d’une personne ne fait pas partie de la Sounnah, bien plus, cela est une innovation.

A ce sujet, lorsque le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) participait à un enterrement, il se tenait devant le défunt et disait :

« Demandez le pardon pour votre frère, et demandez pour lui l’apaisement, car certes, il est en ce moment même interrogé. »

Et il n’a pas été rapporté de lui qu’il récitait sur la tombe, ou qu’il ait pu ordonner cela.

Source : Madjmu’ Fatâwa de Ibn ‘Uthaymîn, 17/222

0 Shares:
Vous aimerez aussi ces articles :
Lire la suite

Fléchir devant la mort

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih Nombreux sont ceux qui fléchissent devant la mort. Certains, ébranlés dès…
Lire la suite